Grazay – Philippe Vasseur sort une biographie sur Claude Michel, un enfant né sous l’occupation allemande d’une liaison clandestine, cet enfant « de la honte » a eu un destin peu ordinaire

Pourquoi ce titre « Tête de boche »?

Claude Michel fait partie des 200 000 enfants en France nés entre 1941 et 1944 de liaisons clandestines sous l’occupation allemande. Tête de boche est le surnom donné à tous ces enfants de la honte.

Quand est née cette biographie ?

En mai 2020, juste après le premier confinement, Claude m’a contacté, prêt à écrire sa biographie. On s’est rencontré une dizaine de fois, il voulait transmettre son histoire particulière à ses deux petits enfants et aussi ses amis.

Quelle est son histoire ?

Claude est né d’un accouchement sous X à Mayenne puis a été confié à l’orphelinat de Saint-Louis de Laval. Il a été placé chez une nourrice à Montreuil-Poulay (anciennement Poulay), il avait 10 jours. Sept autres enfants de l’assistance publique avaient été placés dans ce village pour éviter que l’école ne ferme. Claude dit avoir eu une enfance heureuse grâce à sa nourrice veuve et sans enfant. Il n’a pas manqué d’amour et de soutien et grâce à deux instituteurs, il va faire des études.

Quel a été le parcours professionnel de Claude Michel?

Un temps instituteur, il est devenu en 1967 le quatrième directeur du foyer culturel de Mayenne (le foyer proposait des actions de formation, d’éducation et d’animation au service de la jeunesse). Il avait 19 adhérents à sa prise de poste, il en avait 400 quand il quitté le foyer en 1972. Claude devient alors assistant de jeunesse et éducation populaire. Il multiplie aussi les échanges avec la ville allemande de Waiblingen. Il a pris sa retraite en 2001 et vit actuellement dans un Ehpad à Laval.

Que retiendrez-vous de cette rencontre avec Claude Michel?

Il fait partie de ces gens qui m’ont fait confiance pour remettre leur récit de leur vie entre mes mains. Son destin m’a bouleversé. Il démontre qu’un gamin de l’assistance publique peut être acteur de sa vie et la réussir.

Après la parution de cette biographie, quels sont vos projets ?

Je suis aussi un passionné de cyclisme. J’ai sorti en décembre dernier un premier ouvrage sur des champions comme Laurent Fignon, Nacer Bouhanni ou Nairo Quintana. Ce sont des portraits à ma façon. Un second volume est paru en avril et sortira le tome Ill en janvier. Cette fois je dresse le portrait des coureurs du Grand Ouest comme Bernard Hinault, Jacques Anquetil ou Jacky Durand.

Written by : PhilippeV

Abonnez-vous à ma newsletter

ÊTRE INFORMÉ DÈS LA SORTIE DES LIVRES

*Pas d’inquiétude, je ne spam pas

Leave A Comment